Chargement Évènements
20
mars
samedi

Retour sur le Billet d’humeur de et par l’écrivain Pierre-Jean Foulon pour l’action « Still Standing For Culture »

20 mars à 8h00 - 29 avril à 23h59
  • Cet évènement est passé

« La souricière »

Billet d’humeur de et par l’écrivain Pierre-Jean Foulon.

« Hé salut, petite souris. Permets-moi de t’appeler ainsi. « Souris », c’est un joli nom ! On y entend « sourire » et, en ces temps moroses, un sourire, c’est déjà une manière de survivre. Tu te demandes bien ce qui me passe par la tête de venir ainsi m’adresser à toi comme dans une fable de La Fontaine. C’est que, vois-tu, nous, les humains, nous sommes vraiment pour l’instant dans un sale pétrin. Nous sommes, comme on dit dans notre savant et triste dialecte à nous, « confinés ». Oui, « confinés ». Totalement. Radicalement. Tout ce qui faisait le bonheur de notre quotidien nous est, et pour combien de temps encore – mystère –, complètement interdit : interdit de boire un verre au café avec des amis, interdit de partager une table au restaurant, interdit de passer une soirée au cinéma, au théâtre, au spectacle. Tu ne peux pas t’imaginer, petite souris, combien c’est dur, combien c’est frustrant de vivre ainsi, réduits que nous sommes depuis un an à vivre dans le seul système préservé que certains appellent très justement « métro-boulot-dodo ». Ah, les spectacles, les concerts, les cirques, les festivals, les carnavals, les récitals, qu’est-ce qu’ils nous manquent ! Pourtant, nous, pauvres humains, nous ne pouvons absolument pas vivre sans art, sans création, sans culture. On a besoin, urgent besoin des slameurs, des rappeuses, des DJ, des jazzmen, des rockers, des chanteuses, des orchestres, des romancières, des poètes, des actrices, des récitants, des conteuses, des danseuses, des sculpteurs, des peintres, des vidéastes, des photographes, des réalisatrices, des trapézistes, des funambules, des clowns, des cracheurs de feu, des joueurs de fifre, des batteurs de tambour, bref de toutes celles et de tous ceux qui, par la force de leur art, éclairent nos vies et illuminent nos chemins. Qu’est-ce qu’ils nous manquent aujourd’hui ! C’est très grave. C’est insupportable. Il est grand temps que les gens que, dans notre langue humaine prétentieuse, nous appelons les « décideurs » se décident enfin à comprendre, et une bonne fois pour toutes, qu’il n’y aura plus d’humanité si elle est ainsi privée d’art et de culture. Mais je ne voudrais pas terminer ce que je veux te dire sur ce constat plein d’amertume. Comme ton nom l’indique, il faut sourire. Alors, je voudrais te faire partager un court moment de poésie. Je vais te lire un poème de Max Jacob. J’aime bien ce poète. Il a toujours pu dominer le malheur par la puissance de ses mots. Et puis, ce texte parle de nature, d’animaux, d’araignées, de merles et même d’une souris. Je suis sûr qu’il te plaira. Et nous, les humains, j’espère que ce texte plein de vie et de tendresse nous ressourcera et que, peut-être, il nous fera venir une chanson aux lèvres. Peut-être alors, souriront-elles malgré tout. Voici la chanson de Max. Je te la dédie ».

Vidéo enregistrée dans les conditions du direct et avec du public (non masqué) !

A voir à partir de ce samedi sur nos réseaux, notre site et sur le site www.stillstandingforculture.be.

#centreculturelessentiel  #centreculturelouvert

Détails
Début : 20 mars à 8h00
Fin : 29 avril à 23h59
Catégorie d’ÉvènementArchives
Organisateur
Téléphone : +32 71 59 71 00
E-mail :