Alliance Culture-École

Nos projets 2020-2021 :

Après  avoir réalisé un magnifique projet sur le thème de l’eau en lien avec les enjeux du centre culturel, cette année, Alliance Culture-École commence sur des chapeaux de roues !
D’octobre à juin, deux projets artistiques seront développés par Sophie Rosset, chargée du projet socioculturel pour l’Alliance Culture, avec le corps enseignant. Ces activités créatives, seront adaptées pour des enfants de 9 ans à 11 ans.

Après plusieurs concertations et réunions avec le corps enseignant, Alliance  culture-Ecole propose deux sujets bien distincts.

Suite aux demandes des institutrices des écoles fondamentales communales de Thuin qui chaque année proposent un livre jeunesse à leurs élèves. Le thème du cinéma a été choisi par les enseignantes qui ont fait appel à Alliance-culture-École pour ajouter des activités créatives.

Le deuxième thème choisi est celui du cyber harcèlement que subit le jeune public.

En effet, l’institutrice Océanne Maucourant qui étudie le sujet dans son mémoire, va apporter une connaissance pédagogique.  De plus, une étroite collaboration va se faire entre elle, et l’assistant social du Centre Planning aide familiale de la Bulle de Thuin, Kevin Roccaro qui va transmettre des informations nécessaires lorsqu’on est victime de harcèlement.
Enfin, Alliance culture-Ecole développera la fibre artistique comme outils libérateur de ce sujet délicat.

Premier projet : « Fait ton cinéma ! »

Écoles participant au projet : Ecole de Leers-et-Fosteau / Ecole  fondamentale communale de Biercée/ Ecole des Carrières (Waibes)
Nombre de classes : 4 (2 niveaux : P5 et P6)
 – Nombre d’élèves : 74

Comme chaque année les institutrices de ces établissements,  vont proposer à leurs élèves de 5ème  et 6ème années primaires,  la lecture d’un roman.

Ce livre de jeunesse,  « Les enfants de Timpelbach » a été adapté en film.

C’est là que des animations culturelles, pédagogiques et artistiques vont s’intégrer tout au long de cette année scolaire sur le thème du cinéma.

 

  • A quelle époque est né le cinéma ?
  • Combien de temps faut-il pour faire un film ?
  • Comment écrit-on un scénario ?
  • Qu’est-ce-ce qu’un storyboard ?

Dès le courant du mois de novembre 2020, les élèves vont  découvrir la magie du 7ème art «  le cinéma ».

Le but est de leur faire prendre conscience qu’il a fallu attendre 100 ans depuis sa création, pour avoir le premier film d’animation entièrement assisté par ordinateur.  Mais  aussi que les progrès technologiques ont marginalisés le cinéma.  Dorénavant il est accessible à tous, partout et par n’importe quel support. Il faut peu de temps, pour voir un film sur internet, alors que l’industrie du cinéma est complexe et qu’il faut continuer à aller voir les films dans les salles de cinéma : tel est la magie du cinéma qui nous fait voyager  sur place dans l’imaginaire.

Pour exploiter leurs fibres artistiques, les élèves vont d’abord se concentrer sur l’écriture d’un scénario. Dans une boîte à idée, ils vont incérer des mots clés pour construire l’histoire.

Ensuite, leurs scénarios seront dessin en technique « storyboard ». Ce procédé permet de voir le film en dessin avant la réalisation du tournage.

Si les règles sanitaires le permettent, une exposition collective en fin d’année scolaire, valorisera tous les travaux créatifs des élèves  sur le thème du cinéma.

Première animation : histoire des origines du cinéma.

Deuxième animation : réalisation du « Thaumatrope »

Deuxième projet : Le harcèlement :

Ecole fondamentale communale de Lobbes
Nombre de classes : 1 (2 niveaux : P5 et P6)
Nombre d’élèves : 9

Le thème du harcèlement a été réfléchi et choisie avec Océanne Maucourant, l’institutrice primaire de l’École Communale de Lobbes. En effet, faisant un mémoire sur le « cyber-harcèlement », Alliance Culture-École lui a proposé d’intégrer des activités supplémentaires et en partenariat avec « la Bulle ».

Dès le courant de mois de novembre, l’assistant social  Kevin Roccaro de « la Bulle » s’invitera dans la classe, afin d’informer les élèves de 5ème et 6ème année primaire que le harcèlement est toujours aussi présent dans notre société et encore plus proche par le biais de la technologie (internet, réseaux sociaux etc…). C’est pourquoi il faut savoir  prévenir les bonnes personnes (parents, instituteurs, psychologues) afin de s’en prémunir et ne pas commettre d’impair. Ce qui pourrait provoquer de lourdes séquelles :
on appelle ça «  le triangle du harcèlement »

 

 

Pour mieux comprendre et impacter les élèves, Kevin Roccaro, va leur donner des mises en situation, dont ils seront les principaux acteurs.

Première animation : mise en situation avec Kevin Roccaro « la Bulle »

Par la suite des activités artistiques s’intégreront afin que les élèves s’expriment en rapport avec le projet. En reprenant des mises en situations qu’ils auront vues grâce à Kevin Roccaro, le thème du cyber-harcèlement sera représenté. Les élèves seront acteurs du scénario choisi, et le photographieront. Enfin ces photos seront développées et dessinées pour en faire une planche de bande dessinée qui sera exposée en fin d’année scolaire.

2019-2020

Description du projet artistique

 

Dessin : prototype de l’exposition

Le projet artistique sera à la fois pédagogique, ludique et créatif. Il permettra aux enseignants de faire un lien avec le programme scolaire et aux enfants de réfléchir et de s’exprimer librement non seulement sur ce que l’eau représente pour eux mais également d’imaginer et de créer autour du thème.

En fin d’année scolaire, lors des jours blancs, une exposition des réalisations des enfants sera organisée dans un lieu accessible à tous dans la commune.

Elle proposera une vue d’une Mappemonde posée sur un socle. Á son sommet, un robinet fera couler de « L’eau » et en fait une rivière qui fera le parcours de l’exposition.

Au fur et à mesure que l’on suit ce chemin, des assiettes en carton seront exposées sur les murs. Ces dernières réalisées par les enfants, nous montrerons comment l’eau arrive dans nos foyers ainsi que son utilisation.
Enfin, proposer en parallèle avec « Déclic #32 » de Johan Boeykens qui anime l’atelier photographique, des photos sur le thème des châteaux d’eau.

Les animations

Les projections vidéo

 

Les animations du CRSA proposées par Sandrine Horgnies